Le répertoire du saxophone est très récent et nous disposons aisément de nombreux témoignages à la fois bibliographiques ou discographiques. Pour ma part (peut-être après avoir côtoyé de nombreux musiciens baroques lors de ma formation ?) j’ai toujours beaucoup aimé travailler au plus près des sources... Tout d’abord avec le manuscrit de la « Rhapsody.... » de Claude Debussy et plus récemment avec la « Fantasia » d’Heitor Villa-Lobos.

Ce travail sur la Fantasia a été entrepris par Arno Bornkamp au début des années 2000... Après avoir beaucoup joué l’oeuvre, j’ai désiré la retravailler sous un jour nouveau pour une série de concerts en 2012. J’ai donc écrit spontanément à la Fondation Villa-Lobos de Rio qui m’envoya rapidement une copie du manuscrit de la pièce.

Cette œuvre, écrite en 1948 et dédiée à Marcel Mule, ne fut jamais jouée par son dédicataire qui lui reprochait des notes jours du registre usuel de l’instrument (fa# ou sol)...

Après moult péripéties, le compositeur l’a transposa un ton plus bas et dirigea la création mondiale, le 17 novembre 1951 à Rio de Janeiro dans l’auditorium du Ministère de la Culture et de l’Éducation et de la Culture. Le soliste de la soirée fut le saxophoniste Waldemar Spzilman (sans doute un jazzman...) qui la joua au saxophone ténor...

L’œuvre fut finalement éditée en 1963 par les éditions Peer Music dans une réduction pour piano des mains du compositeur.

Une nouvelle partition dans la tonalité originale est disponible. À vous de faire votre choix !

5CBCD516-2482-4C79-97BA-B6CEA8120319.jpeg