En 2012, j’ai eu la chance d’assister au récital de Nobuya Sugawa et Minako Koyanagi au Tokyo Bunka Kaikan à l’occasion de la sortie de leur nouvel album : Saxo-magic. Très impressionné de pouvoir les entendre une nouvelle fois en « live » dans cette acoustique fantastique. Une pièce m’a particulièrement touchée : la Rhapsody on Japanese Folk Songs du jeune Ryota Ishikawa.

En France, nous avons un grand panel de musique traditionnelle (en régions principalement dont la Bretagne notamment) mais nous ne l’étudions pas particulièrement.

Au Japon, la musique traditionnelle est particulièrement développée et la plupart des citoyens en ont une connaissance plus que convenable. En Europe, il n’est pas rare de voir programmer sur des scènes prestigieuses des performances des principales formes de musique traditionnelle japonaise : Gagaku, Nô ou Kabuki...cela reste toujours fantastique de découvrir ce type de tradition avec nos yeux occidentaux.

Dans cette Rhapsody, il nous faut nous immerger dans la culture japonaise notamment au niveau de la relation au temps mais également essayer d’imiter les sonorités des instruments traditionnels comme le Shakuachi ou le Shamisen...le technique traditionnelle n’est pas en reste avec son lot de passage dans le registre « suraigu » ou un champ vaste de difficultés techniques...

Une œuvre vraiment réussie que je vous encourage à découvrir !

ACC2F82A-ED76-4C2F-AE25-B22669A3E3E0.jpeg